Qui doit acheter les alliances lors d’un mariage ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’étape du choix et de l’achat des alliances n’est pas une chose banale. Plusieurs couples pensent à rapidement évacuer cette tâche, alors que certains détails doivent nécessairement être pris en compte. Cette partie de la préparation du mariage implique deux éléments importants : le choix des métaux et le budget qui doit y être alloué. C’est de la deuxième étape que nous allons parler dans cet article. La question sera de savoir qui est censé acheter les alliances d’un mariage.

Différente réalité d’une culture à une autre

alliances
alliances

Selon les cultures, la désignation de la ou des personne(s) affectée(s) à l’achat des alliances varie. Si dans la plupart des cas, la responsabilité incombe au futur marié, dans certaines traditions, d’autres personnes peuvent être responsables, non seulement de débourser pour les frais des bagues, mais également de les choisir.

Ainsi, au Portugal par exemple, la coutume veut que ce soit, soit les témoins des mariés, soit les parrains du fiancé, qui offrent les alliances aux futurs époux. Ailleurs, c’est le fiancé ou les parents de ce dernier qui s’en chargent. D’autres cultures admettent aussi que les fiancés se les offrent mutuellement. Certaines bijouteries se sont aussi mises dans cette tendance. Elles offrent aux futurs mariés leurs alliances… À une condition bien sûr : que vous achetiez auprès d’eux la bague de fiançailles. Eh oui, ne vous y trompez pas ! En fait, le prix des alliances est compris, à quelques centimes près, dans celui de la bague de fiançailles. Histoire de vous inciter à revenir.

La bague du marié est ordinairement plus facile à trouver, tandis que pour la femme, il existe une gamme de choix. Les futurs époux peuvent aussi opter pour la même alliance. Et d’après vous, qui doit acheter les alliances lors d’un mariage ?

L’achat en boutique : une obligation du marié dans certaines régions

alliances couple
alliances couple

De façon générale, il est admis que c’est le marié qui effectue l’achat des bagues de mariage. Il se rend en boutique et paie pour les alliances. Il aura au préalable pris la mesure du doigt de sa fiancée et recueilli, subtilement, les goûts de cette dernière, relatifs au style de bague qu’elle aimerait avoir. Il garde les bagues loin des curieux jusqu’au jour du mariage. Cette démarche visant à surprendre la future mariée au moment venu. Mais aussi à éloigner le mauvais œil.

Aujourd’hui, de plus en plus, les futurs mariés peuvent aussi se rendre en boutique ensemble, essayer différents modèles disponibles et faire leur choix. L’homme se charge ensuite de payer. Dans le cas où les bagues de mariage sont offertes par les parents du marié, celui-ci pourra être accompagné lors de l’achat par ces derniers. Il pourra ainsi bénéficier de leurs conseils, et être conforté dans son choix par ses proches. Il pourra aussi confier à ces derniers la garde des joyaux jusqu’à la date décisive.

La mariée peut donner son avis

L’anneau étant destiné à demeurer sur son doigt toute sa vie, il est important qu’il soit à son goût. Ainsi, s’ils souhaitent demeurer dans le sens de la tradition, les futurs époux peuvent à l’avance échanger sur leurs choix de bagues. Dans ce cas, la fiancée expliquera à son époux les détails de ce qu’elle aimerait avoir comme alliance, et décider de lui faire confiance pour le reste. Sinon, elle choisira de se rendre en boutique avec son fiancé pour qu’ils effectuent ensemble le choix des anneaux.

La note divisée en deux

bague femme de mariage
bague femme de mariage

Avec l’évolution des mœurs, il arrive que la tradition ne soit pas toujours respectée. Les couples vivent ensemble depuis un bout de temps, ont un compte commun et donc effectuent les dépenses ensemble. Ainsi, pour un budget commun, les futurs mariés voudront effectuer la dépense ensemble et se rendront tous les deux en boutique pour trouver leurs alliances et effectuer le paiement ensemble. Ce qui est intéressant dans cette option, c’est que les futurs époux font le choix ensemble.

Parfois aussi, et plus que pour des raisons de budget, certains couples préfèrent s’offrir mutuellement leurs bagues. L’homme achètera alors celle de sa future épouse et la femme l’alliance de son futur mari. Comme des cadeaux à vie qu’ils s’offrent et le témoignage de leur amour l’un pour l’autre. Dans cette option, la valeur de l’alliance réside davantage dans l’acte de l’autre que son coût ou son style. Le conjoint l’accepte comme un gage d’amour… même s’il peut un tout petit peu être déçu par le choix de l’autre.

Il y a aussi parfois, quelques cas spéciaux où chacun paie son alliance pour être certain d’avoir la bague qu’il souhaite, quel que soit son coût… Dans d’autres cas, le couple invite leurs proches à participer à l’achat des bagues.

Astuces pour bien choisir les alliances

prix alliance mariage
prix alliance mariage

L’alliance est le symbole de l’union, la représentation du lien entre les deux personnes. Passage obligé lors de la cérémonie de mariage, l’alliance doit être choisie avec le plus grand soin et en tenant compte de certains critères, notamment :

  • Le confort et l’esthétique, la largeur et l’épaisseur : Ils doivent correspondre à la morphologie, au goût et à la personnalité de la personne qui porte l’alliance, tout en étant confortable. On recommande souvent au moment de l’essayage de simuler des situations de la vie quotidienne où on serre des mains, on fait la cuisine, le ménage, etc.
  • La matière dans laquelle le bijou est constitué : L’or et le platine sont à privilégier car ces matériaux sont très durs et résistants, notamment au sable qui nuit beaucoup aux alliances. Il est important également, avant le choix de la matière, de tenir compte du type de peau de la personne à qui l’alliance est destinée. Cette précaution permet d’éviter les allergies qu’elle pourrait causer.
  • Le budget : Même s’il est communément admis que l’or coûte cher, le prix est également fonction du joaillier et du service offert. Ce qui est important, c’est qu’une certaine épaisseur soit respectée. De plus, il existe aujourd’hui une variété de matières utilisées dans la fabrication des alliances qui répondent à différents budgets.
  • Les tendances sont à bannir : Il ne faut pas oublier que l’alliance est à porter toute sa vie. Elle ne doit donc pas être choisie en fonction du moment ou de la mode en cours, mais de la personnalité des futurs époux qui la porte.
  • Il faut noter que les alliances pour les deux époux ne doivent pas obligatoirement être identiques. En effet, s’il apparaît plus harmonieux d’avoir la même couleur d’alliance, celles-ci peuvent par contre se différencier par leurs formes et certains détails. Pour l’homme, on retrouve généralement trois styles : classique, sportif ou dandy. Et plus qu’avant, les statistiques démontrent que les hommes accordent désormais plus de valeur au choix de leur alliance, devenue un outil de leur expression.

Dernière chose, n’hésitez pas, si vous en avez l’opportunité, de vous rendre en boutique et de faire plusieurs essayages pour trouver l’alliance qui vous convient. Surtout si on est méticuleux sur le choix de ses bijoux et l’expression qu’ils doivent renvoyer. De façon générale, il est important de prendre le temps de bien choisir son alliance et de s’y prendre longtemps à l’avance, afin d’être certain d’avoir la bague convoitée. Car celle-ci ne sera pas toujours disponible dans votre taille et votre environnement au moment où vous déciderez de l’acheter.

Quant à qui doit effectivement acheter les alliances, les habitudes ont évolué. Et tout est une question d’entente et d’organisation entre les futurs époux, principaux organisateurs de leur mariage. Ils sont libres de décider en fonction de leur sensibilité et de leur budget, sans toutefois complètement ignorer la tradition.