Robe de mariée : le choix de la matière est-il important ?

Vous vous dites que l’important c’est juste que vous aimiez votre robe de mariée ? Eh bien non, il y a d’autres critères qui doivent être pris en compte lors du choix de celle-ci.

Notamment la matière à partir de laquelle elle est faite. Que ce soit pour des raisons de conformité ou autres, ignorer cet aspect lors de l’achat pourrait avoir des répercussions plus ou moins sérieuses le jour J. Il est donc recommandé lors des essais, de tenir compte du tissu à base duquel votre robe a été confectionnée.

La place de la matière dans le choix de la robe de mariée

Il est indispensable, au-delà d’être belle dans sa robe de mariée, de se sentir confortable à l’intérieur. À l’évidence, si votre robe ne vous permet pas de vous mouvoir librement le jour de votre mariage, vous ne pourrez pas jouir pleinement de chaque instant et vous risquez d’être frustrée. Il est donc nécessaire à ce niveau de choisir le tissu adapté, puisqu’au-delà de la coupe et du style de votre toilette, la matière apparaît tout aussi importante.

Il faut savoir que la matière de votre robe de mariée devra être fonction de la saison à laquelle vous vous mariez. Elle devra également tenir compte du lieu de la cérémonie, et du type de cérémonie que vous souhaitez avoir, notamment en fonction du thème de votre mariage. Il est évident qu’un mariage bohème ne présente pas les mêmes caractéristiques qu’un mariage chic et raffiné. Le choix du tissu à ce moment sera déterminant pour une valeur ajoutée à votre cérémonie, et l’harmonie dans le décor et le programme de la soirée.

En outre, le modèle de votre robe de mariée doit correspondre à votre morphologie et à votre personnalité. Or, certaines matières siéent mieux que d’autres dans la confection des différents modèles. L’ottoman par exemple est un tissu épais et rigide, en comparaison de l’organza qui est fin et rigide. Leur traitement ne saurait aboutir au même résultat.

Votre robe de mariage devra également être en harmonie avec les accessoires (voile, couronne, bijoux), et même avec vos alliances. La finesse ira beaucoup mieux avec des tissus comme la soie qui donne un aspect majestueux, tandis que la dentelle se réfère au romantisme, tout en gardant un côté chic.

Enfin, la beauté et l’élégance de votre robe de mariée passent nécessairement par sa matière qui constitue également une caractéristique essentielle de son coût. Une robe en mousseline de soie par exemple sera moins coûteuse qu’une robe réalisée avec du mikado, une matière difficile à travailler et qui correspond au haut de gamme.

Les étoffes de la robe de mariée

Pour vous aider à vous retrouver dans le choix de la matière, voici un inventaire non exhaustif des différents tissus qui entrent dans la confection des robes de mariée. De façon générale, lors des essayages, vous trouverez :

  1. L’organza

Utilisé essentiellement pour apporter du volume à la robe de mariée, l’organza a l’apparence d’un voile extraordinairement fin. Tissu rigide, il convient cependant pour des coupes de style princesse ou sirène. Pour les modèles sophistiqués et imposants, il apparaît adéquat pour les jupons et les volants.

  1. La mousseline de soie

Aérienne, très légère et douce, elle est moins coûteuse que la soie et convient pour la réalisation des coupes évasée ou empire. Elle donne un aspect romantique pour celles qui rêvent d’enchantement pour le plus beau jour de leur vie ou d’un mariage au bord de la mer.

  1. La dentelle

La dentelle est une matière pratique en toute saison qui ne périt pas et garde toujours son côté chic. La dentelle invite aussi au romantisme et peut servir entièrement pour la confection de la robe de mariée ou comme ornement à celle-ci. Insérée à des endroits spécifiques de la robe, elle donnera un look rétro, glamour ou bohème, selon les touches pour lesquelles on aura opté.

Cette matière existe sous différents types. Notamment la Chantilly, très fragile, elle est travaillée à la main et utilisée surtout pour les motifs format fleurs des robes. Elle donne principalement un air romantique, délicat ou traditionnel. Mais c’est surtout dans la confection des voiles, des mantilles ou des traînes qu’elle est sollicitée.

La guipure, l’autre forme de dentelle, est épaisse avec des motifs très espacés qui laissent voir la peau en dessous. Elle convient davantage au modèle de robe courte, ou pour les décolletés et les dos à demi nus.

  1. La gaze

Quasiment transparente avec ses fils espacés, cette belle matière sert essentiellement pour les voiles. Par ailleurs, elle entre aussi aujourd’hui dans la confection des robes de mariée, notamment pour leur apporter du volume.

  1. La crêpe

Il s’agit de la matière qui convient le mieux aux robes volumineuses, ou de coupe sirène, auxquelles on rajoute habituellement des strass ou des broderies. Au toucher, le tissu de laine, plissé ou Georgette, est granuleux.

  1. Le satin

Solennelle, résistant au temps et à la mode, cette matière mate et brillante correspond à plusieurs formes de robes. Elle conviendra ainsi, autant à la robe classique, qu’à celle de princesse.

  1. La soie

La soie sauvage, ou doupion, sert généralement à la confection des robes très volumineuses à cause de sa bonne tenue. Plus lourde que d’autres matières, en plus de son aspect raffiné et son côté brillant, la soie doupion correspond davantage aux modèles imposants.

Maintenant, vous êtes capable d’identifier les différentes matières pour la robe de mariée idéale et un dress code parfaitement observé. Vous pourrez ainsi vous en servir pour le choix de votre propre robe ou accompagner des proches.