1robedemariage.fr » La robe » Robe de mariage et grossesse : comment réussir l’alliance ?

Robe de mariage et grossesse : comment réussir l’alliance ?

L’on conçoit toujours la célébration du mariage comme un moment inoubliable d’une vie. Seulement, s’il arrive qu’on doive se marier avec une grossesse, la recherche d’une robe idéale peut s’avérer très difficile. Comment trouver l’alliance parfaite entre la robe de mariée et la grossesse ? Cette question mérite d’être posée parce que plusieurs femmes rencontrent des difficultés similaires. Cet article vous explique comment procéder pour être parfaite dans votre robe de mariage le jour J.

Le choix de sa robe de mariage en considérant l’évolution de la grossesse

Le modèle de la robe doit être en accord avec l’évolution de la grossesse.

Choisir le bon modèle

Lorsque votre grossesse est à ses débuts, le choix du modèle ne sera pas compliqué. La raison étant que les robes près du corps peuvent toujours vous allez. Vous pourrez alors choisir un modèle boudiné ou porter une robe sirène. Elles vous iront à merveille. Par contre, si votre grossesse se trouve à un état avancé, vous aurez à privilégier certaines coupes ainsi que la bonne matière pour votre robe de mariage.

Vous devez absolument éviter les tailles marquées. Les modèles de taille haute sont préconisés pour un état de grossesse avancé. Les formes fluides et la coupe empire pourront vous convenir. Les coupes resserrées sous la poitrine vous mettront en valeur, quelle que soit votre morphologie. Pour ce qui est de la matière qui constituera votre robe, vous pouvez opter pour la mousseline, du coton ou de l'organza. Elles vous apportent plus de douceur.

Si vous avez des petits bras potelés et que vous souhaitez les cacher, vous pouvez miser sur des manches courtes. Pour des femmes enceintes qui prennent du poids uniquement au niveau du ventre, les robes de mariée courtes sont conseiller. Elles pourront mettre en valeur vos belles gambettes.

Une robe de mariée sur mesure pour être au top.

C’est une réalité que le corps d’une femme enceinte évolue de temps en temps. Elle peut prendre du poids au niveau du ventre ou même maigrir. La conséquence est qu’il est très difficile d’anticiper sur la taille et la forme de votre corps au moment du mariage. Pensez donc à acheter votre robe de mariée le plus tard possible et offrez-vous du sur-mesure.

On retrouve les modèles spéciaux femmes enceintes dans les portants de certains créateurs. Les robes uniques, confortables et adaptées à votre anatomie sont idéales. Leur montage final s’effectue toujours au dernier moment. Beaucoup de créateurs adaptent les modèles de leur collection pour les femmes enceintes. Ils les ajustent conformément à la morphologie de la future mariée.

Avoir un couturier dans son entourage est encore mieux, car il pourra suivre l’évolution de votre grossesse au jour le jour. Ça vous évitera les mauvaises surprises le jour J.

Les autres éléments à ne pas négliger

Pour le premier trimestre, une robe de mariée standard est convenable. Il faut savoir que les petits maux digestifs s’accordent très mal avec une robe très corsetée. Vous pouvez privilégier, pour éviter des imprévus, les coupes amples au niveau de la taille comme les robes en coupe empire. La majorité des femmes enceintes prennent au moins une taille de soutien-gorge les premiers mois.

Essayez constamment votre robe jusqu’à la dernière semaine pour éviter des surprises désagréables. Il n’est pas rare que les femmes qui prennent du poids au début de leur grossesse maigrissent par la suite. Beaucoup de Femmes enceintes ont témoigné que lors de leurs mariages, elles ont passé le temps à booster le torse pour éviter que la robe ne paraisse plus grosse. Si vous vous mariez après le premier trimestre, optez pour une robe de mariée spéciale pour femme enceinte qui suivra l’évolution de votre silhouette.

Vérifier que votre poitrine n’a pas augmenté de taille

Le fait que le corps de la femme enceinte mute constamment a des conséquences sur la poitrine et sur le reste du corps. Vous aurez constamment les jambes lourdes et les pieds gonflés. Il est donc possible de prendre une ou deux poitrines pendant la grossesse. Votre soutien-gorge doit être adapté à cette évolution. Il est aussi préconisé de mettre vos souliers une semaine avant le jour J. De cette façon, vous pouvez vérifier que tout va bien et détendre ces derniers. Les chaussures avec un petit talon et un cuir souple sont les mieux adaptées.

Votre robe de mariage doit être en harmonie avec vos sous-vêtements. La lingerie de votre mariage aura une importance capitale pour votre bien-être. Accorder plus de vigilance sur la matière de votre lingerie ainsi que sur sa taille. Elle doit être plus douce et devra vous permettre de respirer normalement. Les femmes qui se marient peu de temps avant l’accouchement ou celle qui rencontre des problèmes veineux ont intérêt à porter des bas de contentions. La justification étant qu’elles passeront plus de temps debout le jour dit.

N’oubliez pas votre trousse spéciale de grossesse. Ne dit-on pas souvent qu’on n’est jamais assez prudent ? Votre trousse devra contenir des mouchoirs, des remèdes contre la nausée et l’essentiel pour vous rafraîchir. Vous pouvez y ajouter de la lingette, des bombes d’eau minérale et un déodorant.

La plupart des femmes enceintes sont surprises par l’émotion le jour de leur mariage. L’émotion a plusieurs conséquences comme le surgissement des larmes. La trousse de secours pourra être utile. Vous pouvez aussi vous faire conseiller par un professionnel pour harmoniser votre mariage avec votre grossesse. Le premier trimestre de la grossesse est souvent plein de surprises désagréables.

La dextérité d’une maquilleuse et d’une coiffeuse pourrait vous aider à retrouver une mine radieuse au moins le jour du mariage. Vous pouvez solliciter votre couturière pour vous habiller. Vous pouvez toujours le faire vous-même, mais vous pourrez alors oublier des détails. La finalité étant le déroulement dans les bonnes conditions de votre mariage, les professionnels seront toujours plus adaptés que les amies les plus dévouées.