1robedemariage.fr » Le Mariage » Alliance de mariage » Alliance de mariage : que faire en cas de perte ?

Alliance de mariage : que faire en cas de perte ?

La perte d’une alliance a toujours posé des multiples inquiétudes à certains couples. Lorsqu’un conjoint perd sa bague, il a souvent tendance à ne pas informer son ou sa partenaire, de peur que celui ou celle-ci soit choqué(e) ou blessé(e). Certains assimilent cette perte à un signe de malheur. Alors, que faire en cas de perte de votre alliance ? Chers mariés, voici quelques éléments de réponses.

La perte de l’alliance de mariage : est-ce un signe de malheur ?

Dans plusieurs couples, la perte d’une bague s’est révélée comme un manque d’amour un manque de considération, une négligence de la part du conjoint ayant perdu sa bague. En fait, les préjugés sont favorables à la thèse de « porte malheur ». Autrement dit, la perte de l’alliance annoncerait un éventuel mauvais fonctionnement du couple. Ce motif peut facilement détruire un mariage.

Les nouveaux mariés par exemple tombent dans l’inquiétude et l’angoisse. Des fois, ils s’accordent sur une période de séparation de corps provisoire afin de digérer la situation. Pour ce motif, d’autres conjoints considèrent cette perte comme une insulte de la part de celui qui a perdu cette bague. Cette perte conduit souvent à des séparations définitives.

Considérer la perte de l’alliance comme un malheur, c’est lui donner de l’importance plus qu’à votre conjointe (e). L’alliance n’est que le symbole de votre mariage.

Comment se comporte la victime ?

La victime principale de la perte est ce conjoint ayant perdu son alliance. Par extension, cette appellation peut concerner le couple directement. Autrement dit, un conjoint peut perdre sa bague et l’autre aussi se sentirait concerné et affecté.

Plusieurs positions peuvent être adoptées par la victime. Subitement, plusieurs idées la traversent l’esprit sans cesse. Dois-je informer mon conjoint ? Dois-je la remplacer ? Dois rester sans alliance ? Dois-je passer toute ma vie à chercher cette alliance perdue ? Voilà autant de questions inquiétantes.

Dans la plupart des cas, lorsque l'autre conjoint est informé, le choix était vite porté vers une nouvelle bague. Certaines personnes aussi préfèrent aller en acheter rapidement une autre sans informer le conjoint.

Des fois, les victimes optent pour un autre choix que celui de départ. Autrement dit, au lieu de racheter le même modèle perdu, le choix est porté vers un autre modèle. « J’ai profité pour en acheter celle qui m’avait le plus marqué avant le mariage », témoigne certaines personnes. En effet, le choix de changement de modèle dans la plupart des cas est subordonné au consentement de l’autre conjoint. Par exemple lorsqu’une femme voudrait changer de modèle, elle doit soumettre ce nouveau choix à l’appréciation de son mari. Cette exigence n’est pas une forme d’obligation. C’est juste une question de considération et de respect de l’autre conjoint qui n’a pas perdu la sienne.

Dans cette même situation, le couple peut même décider de remplacer les deux alliances. Bien que ce soit une seule alliance qui s’est égarée, les victimes préfèrent considérer la perte des deux. À ce niveau, elles peuvent reconduire le choix de départ. Mais compte tenu des antécédents et les préjugés de porte-malheur, la majorité oriente le choix vers d’autres modèles.

D’aucuns préfèrent juste rester dans l’attente et espérer la retrouver un jour. « Je fouille partout : dans les recoins de la chambre, du bureau ou dans mes poches et mon sac.», révèlent certaines personnes. Le motif est généralement lié à un argument. La bague était un « cadeau précieux » des parents, « aucune autre ne pourrait remplacer celle perdue », soutiennent certaines victimes.

Certaines personnes encore (il est quand même rare de les rencontrer) préfèrent ne plus porter d’alliance toute leur vie. Ce sont les pessimistes ou ceux qui pensent que cette perte est révélatrice d’un mauvais signe : que la bague portait malheur ou qu’elle n’avait pas d’utilité.

Que faire en cas de perte de votre alliance ?

Après avoir présenté les différents comportements susceptibles d’habiter les victimes, quel comportement adopter alors ?

La perte d’une alliance n’a rien d’étonnant ni de surprenant. Vous pouvez facilement l’égarer en vous lavant, en dormant ou même par maladresse. Compte tenu de sa taille subtile et minuscule, votre bague peut être cachée dans un lieu chez vous. Vous n’allez quand même pas passer toute votre vie à chercher une bague enfouie par exemple dans votre fauteuil, ou dans un recoin très éloigné de votre chambre.

La meilleure option ou l’option la mieux adaptée en cas de perte serait d’en acheter une autre. Vous pouvez changer vos deux alliances tout comme vous pouvez aussi remplacer seulement celle perdue. Il n’y a rien de négatif ou de malheureux dans la perte d’une alliance. Donc, des débats sur le caractère malheureux n’ont pas lieu d’être. Si tel était le cas, que dire des personnes qui s’unissent sans alliances et parviennent à vivre heureuses ?

Les inquiétudes ou les préjugés de la perte de l’alliance de mariage ne doivent pas trop frustrer les couples. Soyez posés et dialoguez. Ce n’est pas l’alliance qui fonde le couple. Encore moins, ce n’est pas au travers d’elle que le bonheur familial se forme.

En quelques mots, la perte d’une alliance doit être perçue comme un fait du hasard. Pendant que vous vous lamenterez sur la perte d’une simple bague, sachez que vous mettez en péril le sort de votre couple. Au lieu de réfléchir négativement, pensez à l’essentiel, aux projets d’avenir. Pensez à comment développer des comportements et actions positifs pouvant procurer du bonheur à votre époux ou épouse. Pensez à quelle ville choisir pour les prochaines vacances. Vous avez plus à faire que de vous pencher sur la perte d’une alliance. En effet, en cas de remplacement, la nouvelle alliance pourrait aussi se perdre. Donc, vous passerez toute votre vie à acheter des alliances ? Le bonheur réel du couple doit primer. L’alliance n’est qu’un symbole.